Comment optimiser les herbicides de sortie d’hiver ?

C’est un constat fréquent, les solutions herbicides contre les graminées diminuent et les conditions d’utilisation sont de plus en plus restrictives. Les conditions à l’automne 2019 ont de plus limité les possibilités de désherbage précoce pour les cultures d’hiver.

Deux espèces au cœur de cette problématique : le vulpin des champs et le ray-grass. Ces graminées entrent en compétition avec la culture sur plusieurs points : la disponibilité en eau, la disponibilité en éléments nutritifs, la disponibilité de lumière. Le rendement de la céréale s’en trouve directement impacté.   

L’objectif du désherbage est la recherche du 100 % d’efficacité

ARVALIS – Institut du végétal a démontré qu’au-delà du facteur « fertilisation » les désherbages précoces sur les flores classiques sont techniquement les plus favorables pour préserver le potentiel de rendement.

Au mois de mars, ray-grass, bromes et vulpins peuvent absorber jusqu’à 40 unités d’azote en sortie hiver lors de fortes infestations.
Cette année particulièrement, la recherche du maximum d’efficacité est de mise pour les désherbages en sortie d’hiver. Dans la pratique, les doses des herbicides maintenues à leur optimum et leur adjuvantation seront nécessaires pour cet objectif de pleine efficacité.


FUSILADE® Max  herbicide anti-graminées est efficace pour lutter contre les principales graminées adventices sur de très nombreuses cultures : tournesol, soja, pois chiches, carottes, fèverole, lin….

Ses performances sont renforcées par la technologie de formulation ISOLINK® :

Une formulation fortement concentrée en co-formulants associant un complexe mouillant + huile permet la répartition homogène des gouttelettes en maximisant la surface de couverture et la pénétration rapide du produit dans la cuticule des feuilles

L’ajout d’un adjuvant permet d’optimiser l’efficacité sur graminées. Même des formulations les plus récentes (formulation OD) sont boostées par les adjuvants (essais pluriannuels ARVALIS)

Outre le fait d’appliquer les herbicides au bon stade des graminées les paramètres de pulvérisation doivent être améliorés.
La gouttelette de pulvérisation doit arriver au maximum sur sa cible  (les feuilles de vulpin ou de ray-grass) et ne pas dériver dans l’environnement : l’utilisation de buses anti-dérive et/ou d’adjuvants anti-dérive sont des solutions  qui optimisent la quantité de bouillie herbicide sur la cible.

Une fois arrivée sur la feuille, la gouttelette doit y rester et la couvrir afin de favoriser le transfert de de l’herbicide dans l’adventice. Une aptitude à l’étalement et à la rétention est alors recherchée pour maximiser la quantité de substance active sur la feuille et maximiser les points d’entrée sur des feuilles peu mouillables (difficulté d’étalement de la gouttelette) :

  • Un adjuvant mouillant-rétenteur répond favorablement à ces attentes.
  • Un adjuvant pénétrant permet d’optimiser la quantité d’herbicide qui pénétrera dans l’adventice   pour la détruire.
  • Un adjuvant humectant permet de ralentir l’évaporation des gouttelettes en captant l’humidité ambiante à proximité de la feuille.

Il existe une astuce pour faire face à la problématique du désherbage de vos céréales 

Elle passe par l’association ASTUSS® 1 L/Ha + ACTIMUM® 1L/Ha


 

Les graminées ont des cuticules peu mouillables, l’hygrométrie est parfois limitative, les herbicides ont besoin d’adjuvant pour optimiser leur performance.

Avec ASTUSS® et ACTIMUM® vous associez :

  • Un adjuvant mouillant rétenteur pour une quantité d’herbicide idéalement répartie
  • Des adjuvants mouillants et humectants pour prolonger la durée de pénétration et la quantité d’herbicide efficace, surtout avec des hygrométries limitantes en cette période.
  • Un effet anti dérive limitant les pertes dans l’environnement

Les conditions très pluvieuses de cet automne 2019 ont gêné les semis mais également les désherbages. Certaines parcelles ayant l’habitude de recevoir un, voire deux désherbage à l’automne n’ont pu être travaillées cette année.

Dans ce contexte, le désherbage précoce en sortie d’hiver est indispensable. On recherchera la meilleure efficacité possible contre les graminées, notamment les vulpins, via l’optimisation des conditions d’applications et des associations herbicides.

Autorisé à 1.2 l/ha sur blé tendre et blé dur d’hiver, seigle et triticale, l’herbicide FENOVA SUPER® est autorisé à 1 l/ha sur orge d’hiver et de printemps, blé tendre et blé dur de printemps ainsi que sur graminées fourragères porte-graines.

La sélectivité éprouvée et la qualité de formulation font de FENOVA SUPER® un partenaire privilégié pour vos orges d’hiver : s’il peut être utilisé seul jusqu’au stade deux nœuds de la céréale, les associations éventuelles avec d’autres herbicides devront être appliquées avant fin tallage et dans le respect de la règlementation et des préconisations.

Quel que soit le choix de vos programmes herbicides en sortie d’hiver, les solutions existent pour optimiser les applications !

 


FUS​ILADE MAX® – AMM N° 2000044 – 125 g/L Fluazifop-p-butyl – Détenteur de l’AMM et Marque déposée Nufarm  – Attention, H361d  Susceptible de nuire au fœtus, H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme, P201 Se procurer les instructions spéciales avant utilisation, P280 Porter des gants de protection/ des vêtements de protection/ des chaussures solides pendant toutes les phases de mélange / chargement et de pulvérisation, P308+P313 EN CAS d’exposition prouvée ou suspectée: consulter un médecin, P391  Recueillir le produit répandu, P405 Garder sous clef, P501 Éliminer le contenu et le récipient dans une installation d’élimination des déchets agréée, EUH401 Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement, EUH208 – Contient fluazifop-P-butyl (ISO); (R)-2-[4-(5-trifluorométhyl-2-pyridyloxy)phénoxy]propionate de butyle. Peut produire une réaction allergique.SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. (Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. / Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.), SPe1 Pour protéger les eaux souterraines, suite à une utilisation sur crucifères oléagineuses, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du fluazifop-P l’année suivante, SPe 2 Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer sur plus de 30 % de la surface de la parcelle pour les usages sur bananier, agrumes, fruits à coques, fruits à noyaux, figuier, olivier, pommier, arbres et arbustes d’ornement, forêt, ananas, kiwi, houblon, SPe 2 Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer sur plus de 50 % de la surface de la parcelle pour les usages sur vignes et petits fruits, SPe3 Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau, SPe 3 Pour protéger les plantes non-cibles, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente pour tous les usages aux doses d’application inférieures ou égales à 187.5 g s.a./ha, SPe 3 Pour protéger les plantes non-cibles, respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente pour tous les usages aux doses d’application supérieures à 187.5 g s.a./ha jusqu’à 375 g s.a./ha.

ASTUSS® –  AMM n° 2160725 – Alkyl alcool alkoxylate 142,4 g/l ; Esters méthylique d’acide gras 601,4 g/l –  ® Marque déposée et Détenteur de l’AMM : DE SANGOSSE S.A.S. – Irritation oculaire catégorie 2  ATTENTION, H319 Provoque une sévère irritation des yeux, P264 : Se laver les mains soigneusement après manipulation, P280 Porter des gants de protection/ vêtement de protection/un équipement de protection des yeux/du visage, P305+351+338 EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX : rincer avec précaution à l’eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer, P337+313 Si l’irritation oculaire persiste : consulter un médecin, EUH401 Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement, SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage, SPe3 Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau – Pour les usages autorisés, doses, conditions et restrictions d’emploi : se référer à l’étiquette du produit et respecter strictement les préconisations. Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto

ACTIMUM® – AMM n° 2010272 – Sulfate d’ammonium 460 g/L – ® Marque déposée et détenteur de l’AMM : Monsanto .S.A.S.
P234 Conserver uniquement dans le récipient d’origine. P273 Éviter le rejet dans l’environnement. P391 Recueillir le produit répandu. P501 Eliminer le contenu/récipient via un organisme agrée. SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. SPe3 pour protéger les organismes aquatiques respecter une zone non traité de 5m par rapport aux points d’eau sauf si la préparation phytopharmaceutique associée requiert une zone non traitée plus large

FENOVA SUPER® – AMM N° 2110077 – 69 g/l de fenoxaprop-p-ethyl + 34.5 g/l de cloquintocet-mexyl –– Détenteur de l’AMM et Marque déposée Cheminova Agro A/SAttention, H315  Provoque une irritation cutanée, H317 Peut provoquer une allergie cutanée, H411 Toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme, P261 Eviter de respirer les vapeurs P280 : Porter des gants de protection, P302+P352 En cas de contact avec la peau : laver abondamment à l’eau et au savon, P333+P313 En cas d’irritation ou d’éruption cutanée : consulter un médecin, P362 Enlever les vêtements contaminés et les laver avant réutilisation, P501 Eliminer le contenu/le récipient conformément aux réglementations locales, EUH401 Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement, EUH066 L’exposition répétée peut provoquer dessèchement ou gerçures de la peau, SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. [Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Eviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.], SPe3 Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée  de 5 mètres par rapport aux points d’eau. Pour protéger les plantes non cibles, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux zones non cultivées adjacentes.