FUSILADE® MAX faites le choix de l’efficacité contre les vivaces !

Fusilade® Max est un herbicide multi-cultures permettant de lutter efficacement contre de nombreuses graminées vivaces, notamment les plus fréquentes dans nos cultures : l’avoine à chapelet, le chiendent rampant ou pied-de-poule, le sorgho d’Alep ou l’agrostis stolonifère.

pour optimiser les résultats sur ces adventices vivaces

  • Appliquer Fusilade® Max à la dose de 2,5 à 3 L/ha pour une destruction en profondeur
  • Intervenir sur des stades jeunes mais suffisamment développés pour optimiser la migration du produit vers les racines (ex. 10-15cm du chiendent)
  • Respecter un délai de 8j entre l’application de Fusilade® Max et un anti-dicotylédones pour maximiser leurs efficacités.

Suivre de bonnes pratiques d’utilisation permet de faire la différence.

L’efficacité d’un herbicide foliaire systémique sera favorisée par une bonne pénétration et redistribution dans l’adventice ciblée. Nous vous proposoons un tableau guide pour assurer efficacité et sélectivité :

Fusilade® Max est prêt à l’emploi grâce à sa formulation spécifique ISOLINKTM : l’ajout d’un adjuvant extemporané n’est pas nécessaire. En cela, Fusilade® Max répond parfaitement à la demande des utilisateurs : une étude ADquation montre que s’’ils avaient à choisir, 75% des agriculteurs préfèreraient un AGS prêt à l’emploi* !

Fusilade® Max est autorisé sur plus de 70 cultures : consultez la liste de tous les usages autorisés sur ce lien : 

* Source Adquation – échantillon de 104 colzaïculteurs – janvier 2016

FUSILADE MAX® – AMM N° 2000044 – 125 g/L Fluazifop-p-butyl – Détenteur de l’AMM et Marque déposée Nufarm  – Attention, H361d  Susceptible de nuire au fœtus, H410 Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme, P201 Se procurer les instructions spéciales avant utilisation, P280 Porter des gants de protection/ des vêtements de protection/ des chaussures solides pendant toutes les phases de mélange / chargement et de pulvérisation, P308+P313 EN CAS d’exposition prouvée ou suspectée: consulter un médecin, P391  Recueillir le produit répandu, P405 Garder sous clef, P501 Éliminer le contenu et le récipient dans une installation d’élimination des déchets agréée, EUH401 Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement, EUH208 – Contient fluazifop-P-butyl (ISO); (R)-2-[4-(5-trifluorométhyl-2-pyridyloxy)phénoxy]propionate de butyle. Peut produire une réaction allergique.SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. (Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. / Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.), SPe1 Pour protéger les eaux souterraines, suite à une utilisation sur crucifères oléagineuses, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du fluazifop-P l’année suivante, SPe 2 Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer sur plus de 30 % de la surface de la parcelle pour les usages sur bananier, agrumes, fruits à coques, fruits à noyaux, figuier, olivier, pommier, arbres et arbustes d’ornement, forêt, ananas, kiwi, houblon, SPe 2 Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer sur plus de 50 % de la surface de la parcelle pour les usages sur vignes et petits fruits, SPe3 Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau, SPe 3 Pour protéger les plantes non-cibles, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente pour tous les usages aux doses d’application inférieures ou égales à 187.5 g s.a./ha, SPe 3 Pour protéger les plantes non-cibles, respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente pour tous les usages aux doses d’application supérieures à 187.5 g s.a./ha jusqu’à 375 g s.a./ha.