REFERENCE ENVIRONNEMENT – Biocontrôle : DE SANGOSSE veut passer de 22 à 30% de part de marché d’ici à 2022

RÉFÉRENCE ENVIRONNEMENT – septembre 2018

Biocontrôle : DE SANGOSSE veut passer de 22 à 30% de part de marché d’ici à 2022

Conférence de Presse du 18 septembre 2018

“Le biocontrôle est un axe stratégique pour la société De Sangosse. Une présentation de son plan 2022, fondée sur une organisation “agile”, était organisée le 28 Septembre à Paris. La démarche “Positive Production”, qui porte une image rassurante, responsable, du métier en lien avec tous les modèles de production a également été abordée…”

Cliquez sur l’image pour voir l’article

Récemment dans la presse

14-09-2021SUD-OUEST.fr : Journée de l’économie, sous le signe des transformations réussies

“Jeudi 16 septembre, l’édition 2021 de la Journée de l’économie Nouvelle-Aquitaine (Jena) aura pour thème les transformations entrepreneuriales, environnementales et énergétiques. L’économie se remet en question. Sous l’impulsion de la crise sanitaire la relation à distance d’avec les clients, les fournisseurs, les salariés, l’économie française a accéléré le mouvement en matière de numérisation de ses… Lire la suite »

08-09-2021LES ECHOS.fr : DE SANGOSSE accompagne les agriculteurs dans leur transition agroécologique

“R&D, partenariats, formation… Divers ingrédients permettent au groupe phytosanitaire d’aider les agriculteurs à prendre le virage des biosolutions et de l’économie circulaire….” “Anti-limaces, fongicides, insecticides, herbicides, anti-rongeurs… Cela fait bientôt quinze ans que De Sangosse a pris le virage des biosolutions pour l’agriculture. Au point d’en devenir l’un des leaders européens. Le groupe, dont le… Lire la suite »

07-09-2021REFERENCE-AGRO.fr : DE SANGOSSE et AGRIODOR signent un accord de distribution exclusive de pièges à base de kairomones

“DE SANGOSSE et aGRIODOR  ont le plaisir d’annoncer la signature d’un accord pour la distribution de pièges de masse et de parfums contre les bruches de la féverole, de la lentille et du pois. La nécessité de réduire la dépendance de l’agriculture aux pesticides de synthèse stimule de façon croissante l’innovation dans le domaine du biocontrôle…”