ARMICARB®, un biocontrôle qui a fait ses preuves en vigne

Le raisonnement des programmes fongicides vigne devient de plus en plus difficile. Pour gérer le complexe maladie (mildiou, oïdium, black rot, botrytis), les viticulteurs disposent de moins en moins de solutions. Ils doivent donc jongler entre performances techniques, gestion des résistances, exigences des cahiers des charges et l’utilisation du biocontrôle les questionne largement : Comment se lancer sans prendre trop de risques ? Que peut-on attendre de ces produits contre les maladies en vigne ?…

La Minute de Johanna
Johanna SIGEL – Chef Marché Vigne DE SANGOSSE
Spécial ARMICARB®

Comment intégrer les produits de biocontrôle en vigne ?

Emmanuelle THOMAS, journaliste, s‘est penchée sur le sujet dans son article “Comment intégrer les produits de biocontrôle en vigne ?”, publié le 14 janvier 2020 sur le site : www.mon-viti.com.

Ainsi, certains produits comme ARMICARB®, fongicide mixte anti oïdium et anti botrytis, répondent pleinement aux contraintes et aux nouvelles attentes des viticulteurs. Listé biocontrôle et utilisable en agriculture biologique, il contribue à la baisse de l’IFT conventionnel des programmes fongicides. Son absence de LMR et de classement tox/écotox lui permettent de répondre à toutes les exigences de production. Utilisé depuis 2012 par les viticulteurs, le produit a fait ses preuves sur le terrain.

Depuis 2018, le projet Alt’Fongi biocontrôle, coordonné par la Chambre d’Agriculture de Gironde, avec l’IFV et l’EPLEFPA Bordeaux Gironde, cofinancé par le CIVB, a testé différents produits dont la majorité est déjà homologuée et commercialisée, sur trois grandes plateformes : oïdium, mildiou et botrytis. Le but : sortir quelques candidats et proposer ensuite une stratégie d’intégration pertinente et efficace.

TestS d’efficacité sur oïdium

En 2019, l’oïdium, bien que tardif, était présent (pression moyenne) et a permis quelques évaluations. « Deux produits se sont détachés sur l’aspect efficacité dans ces essais, avec une stratégie les faisant intervenir seuls sur toute la saison » : l’ARMICARB® (bicarbonate de potassium)… » est le premier produit cité par  Nicolas Aveline interviewé par Emmanuelle Thomas.

tests d’efficacité sur botrytis

« Contre le botrytis, les essais menés dans Alt’Fongi, mais aussi ceux conduits dans le cadre du Resaqvitibio/projet Biobot ont mis en évidence une efficacité régulière de l’ARMICARB®

Avec la solution de biocontrôle ARMICARB®, les viticulteurs peuvent maintenir une protection anti oïdium et anti botrytis efficace grâce à des vertus décuplées par une formulation exclusive.

Tests d’efficacité sur mildiou

« Sur le mildiou, « Sans surprise, les phosphites associés à une faible dose de cuivre donnent de bons résultats. » précise Emmanuelle Thomas. Le LBG-01F34® de DE SANGOSSE est aujourd’hui une solution de biocontrôle reconnue pour lutter efficacement contre le mildiou. Non CMR, sans résistance connue à ce jour, LBG-01F34® répond pleinement aux exigences du label HVE en fort développement sur vigne.



ARMICARB
® – AMM n° 2110059 – 850 g /kg de bicarbonate de potassium – ®Marque déposée de Church & Dwight, Détenteur de l’AMM : DE SANGOSSE – 
P260 Ne pas respirer les poussières, P262 Eviter tout contact avec les yeux, la peau ou les vêtements, P280 Porter des gants de protection et des vêtements de protection, P501 Eliminer le contenu/récipient conformément aux réglementations locales/ nationales, Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Eviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.  SPe3 Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau, SPe3 Pour protéger les arthropodes non cibles, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente, SP1 Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. EUH401 Respecter les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

LBG-01F34 – AMM : N° 2100041 -755 g/L de phosphonates de potassium – Détenteur de l’AMM : Luxembourg Ltd – P102 : Tenir hors de portée des enfants P270 : Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant ce produit  P273 : Eviter le rejet dans l’environnement P280 : Porter des gants de protection / des vêtements de protection P501 : Eliminer le contenu/le récipient conformément à la réglementation locale/nationale SP1 : Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Eviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes. SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres comportant un dispositif végétalisé permanent non traité d’une largeur de 5 mètres en bordure des points d’eau. EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation afin d’éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement