Lentodor® mène les bruches par le bout du nez !

Les bruches sont des coléoptères qui perforent les graines de nombreuses cultures. Dans la grande famille des bruches, Bruchus lentis et Bruchus signaticornis s’attaquent à la lentille, provoquant d’importants dégâts. LENTODOR®, solution de biocontrôle à base de composés olfactifs attractifs, est une méthode inédite, naturelle et efficace, pour gérer les bruches des lentilles !

Lentodor®, une révolution en pratique

L’olfaction est un sens très développé chez les insectes. Les molécules odorantes sont perçues par l’insecte au niveau de ses antennes, l’orientant au quotidien dans sa recherche de nourriture notamment.

LENTODOR® reproduit les odeurs dégagées par la plante au moment de la floraison et de la formation des gousses. Le parfum est conçu pour attirer en particulier la femelle car c’est elle qui pond sur les gousses, provoquant les dégâts sur les cultures. La bruche, attirée par l’odeur, sera alors piégée sur la paque engluée.

LENTODOR®est une réelle révolution, basée la fois sur la science et sur la nature !

Lentodor®, dans les parcelles dès cette année

LENTODOR® est disponible pour protéger les cultures de lentilles dès ce printemps 2022.

En pratique, 20 pièges sont installés par hectare, chaque piège étant composé d’un piquet, d’un carton englué et d’une capsule attractive qui sera à renouveler après 3 semaine. Sur lentille, les pièges doivent être installés juste avant la floraison de la culture ; ils protègent la culture durant environ 6 semaines, soit la durée de la sensibilité de la lentille aux bruches, en capturant les insectes sur la partie engluée.

Lire la vidéo

Le piégeage massif des bruches prévient les dégâts sur les lentilles en empêchant l’installation du ravageur !

Lentodor® est une solution :

  • NATURELLE : biocontrôle, autorisée en agriculture biologique
  • EFFICACE contre les BRUCHES : en moyenne, elle permet de réduire de 50% le taux de grains bruchés.
  • INOFFENSIVE pour les AUXILIAIRES : les pièges agissent simplement en attirant les bruches. Les parfums attirant les insectes étant très spécifiques, aucun auxiliaire n’est piégé.
  • NON REMANENTE : le parfum est emporté par le vent, comme celui d’une fleur. Le piège est récupéré en fin de saison.